logo-mcg

La plateforme 100% dédiée aux managers de transition

Surmonter une accumulation d’aléas

3 questions à Jean-Paul – Manager de transition 

Secteur industrie & services

 

Quel était le contexte de votre toute dernière mission ?

Un groupe industriel ayant acquis un autre groupe a décidé d’en spécialiser les sites par secteur de clientèle. Ayant décelé des résistances du personnel dans un site à double activité, la direction a demandé un Manager de Transition.  Ma mission ? Emporter l’adhésion des salariés face au projet de réorganisation. Après 8 ans de Management de Transition, je suis toujours motivé par ce type de défi. Toutefois, le client avait omis de confier certaines informations qui m’auraient permis d’aborder la mission différemment…

 

Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?

J’ai vite compris que mon périmètre d’action – la direction du site – et même que le projet n’étaient pas bien acceptés par certains managers, ou encore que la future activité exclusive n’avait pas été désirée par la précédente direction… J’ai surtout identifié que les salariés étaient plus indisposés par des dysfonctionnements que par le projet de spécialisation. Les équipes du siège, jugées pléthoriques, connaissaient un fort turn-over, ce qui engendrait de fréquents changements d’interlocuteurs et d’orientations. Pourtant le projet me semblait pertinent, avec un marché cible plus porteur et plus rentable. En m’intégrant au sein des équipes avec un regard neuf et une bonne écoute, j’ai recueilli leur assentiment en 3 mois.

 

Quel bilan tirez-vous de cette expérience de 8 mois ?

J’ai mené à bien cette mission, en surmontant les cahots générés par les interférences et contretemps. Ainsi, j’ai du expliquer au personnel que les deux facettes du projet étaient différées d’un an : les managers avaient intégré, sur mes conseils, que le transfert des productions requérait l’accord des clients ; par ailleurs, les nouveaux projets n’étaient pas mûrs. J’ai accompagné dans sa prise de poste le Directeur de site recruté sans moi : il avait bien besoin d’outils et de méthodes. Deux assistantes comptabilité et paie ayant successivement démissionné, j’ai assuré l’intérim, sans historique concernant le personnel… Il me semble que ce groupe qui dispose d’importants moyens n’a pas tiré tout le parti possible de ma présence ni de mes recommandations. Le cadrage initial de chaque mission – et du   client ! – est décidément essentiel.

Cet article a été publié le 25 septembre 2018 dans la catégorie .

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer