« La plateforme 100% dédiée aux managers de transition et à ceux qui veulent le devenir »

Moi, manager de transition

Les Echos Executives ont recueilli le témoignage de managers de transition. En France, leur activité regroupe des réalités variées.

De la mission d’intérim au redressement d’entreprise avec restructuration, le management de transition couvre des interventions variées . Utilisé en France, le terme est ailleurs décliné en « executive interim », « consulting » « restructuring » et éventuellement en « executive search ».

Les principaux acteurs de ce secteur d’activité ? En premier lieu de  « pure players » comme Valtus, leader du marché, Delville Management ou encore EIM ou X-PM. Puis nombre de cabinets multidisciplinaires, comme Robert Walters, qui se sont aussi mis à investir le créneau.

« Les compétences exigées pour occuper un poste de direction fonctionnelle sont différentes de celles requises pour mener un projet de redressement ou de restructuration », explique Patrick Laredo, le président de X-PM qui s’est positionné depuis le début des années 2000 sur les projets de transformation. L’intérim n’en reste pas moins un volet non négligeable du management de transition. « De nombreuses demandes de clients relèvent du remplacement d’un responsable au pied levé, cependant on ne parle pas là d’un projet à mener mais d’un poste à occuper », souligne-t-il.

Quoi qu’il en soit, pour Arnaud Moretti, senior manager chez Robert Walters, « 100 % des cadres dirigeants ne sont pas aptes à passer au management de transition. » Au-delà d’une expérience probante d’une quinzaine d’années aux responsabilités, ce sont les « softskills » ou compétences comportementales qui font la différence. S’« il faut savoir garder un certain sens du consensus, l’entreprise cliente paie aussi pour que quelqu’un d’extérieur fasse un diagnostic et formule ce que l’interne n’ose parfois pas dire ». Telle enseigne de restauration passé dans l’escarcelle d’un fonds a, par exemple, requis un DRH de transition pour « poser un regard neutre et neuf » sur la gestion des hommes et des femmes au sein de l’entreprise.

Parution dans Les Echos Exécutives – le 25/07/2018

[Lire la suite de l’article]

Cet article a été publié le 27 juillet 2018 dans la catégorie .

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer