logo-mcg

La plateforme 100% dédiée aux managers de transition

Déverrouiller process et crispations

3 questions à Jean-Michel – Manager de Transition

Secteur Industrie & Services

 

Dans quel contexte avez-vous pris la direction d’un site de production de soufre liquide ?

MCG Managers m’a missionné pendant 6 mois principalement pour faire fonctionner correctement le fondoir à soufre. En 3 ans, malgré l’intervention de nombreux experts, il n’avait jamais atteint ses objectifs de production – contraignant à un sourcing complémentaire – ni de rentabilité. Lorsque le principal client du site a décidé de l’acquérir à 100 %, il a pensé qu’un Manager de Transition pourrait l’aider à le reprendre en main. Mon expérience en restructuration industrielle et en réorganisation d’équipes, mes 6 ans de Management de Transition et ma capacité à affronter les problèmes l’ont convaincu !

 

Comment avez-vous procédé ?

Je ne connaissais pas ce process très spécialisé, mais, j’ai analysé ses dysfonctionnements avec les 6 salariés compétents qui étaient restés, j’ai recherché de l’information à l’extérieur et, très vite, les premières idées de modification ont germé. Au bout de 2 mois, la production a repris dans de bonnes conditions. Après 4 mois supplémentaires d’améliorations et un investissement décisif de 500 K€, la production était multipliée par 4 et atteignait l’objectif , sans difficulté : les clients étaient servis en quantité et délai souhaités. Les équipes, apaisées,  avaient retrouvé le sourire !

 

Quelles ont été les clés de ce succès ?

J’ai joué mon rôle normal d’ingénieur et manager de site. Ingénieur, j’avais une capacité à comprendre finement le process, pas si obscur si l’on voulait s’y intéresser vraiment, et à imaginer des solutions. En tant que manager, ma vision d’ensemble et le recul que je pouvais prendre m’ont permis de piloter le projet et de motiver les hommes, de proposer des méthodes et des outils. Nous formions une belle équipe et j’ai particulièrement apprécié le savoir-faire  du responsable de maintenance. Ensemble, progressivement, nous avons mis en œuvre les améliorations, ce qui a rendu à leur travail quotidien une dimension positive. A la fin de ma mission, l’entreprise m’a invité à rester, comme Directeur salarié, pour piloter le site en toute autonomie et donner forme à de nouvelles ambitions inenvisageables quelques mois auparavant…

 

Cet article a été publié le 15 juin 2018 dans la catégorie .

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer